Praticien.ne en écorituels

Notre société actuelle est au carrefour de plusieurs mouvances spirituelles et montre des signes de maladies dues au déracinement, hors du réel, d’une population non connectés à la Nature, pourtant essentielle et vitale comme nous l’ont enseigné les peuples premiers.

Les praticiens en écorituels font la proposition que ces souffrances existentielles ne peuvent être résolues sans un retour à un lien fondamental

  • avec notre propre nature unique et différenciée
  • avec la Nature qui nous environne, nous porte, nous nourrit, nous comble, nous défie, nous enseigne
  • avec toutes nos relations: les autres règnes sur notre planète et chaque être humain
  • et ce dans une connexion à un”plus grand que nous” facilitée par la mise en œuvre d’espace-temps sacralisés.

Les rituels universels (écorituels) tels que proposés s’appuient sur la connaissance de rites universels à ce qu’ils mettent en œuvre les forces de la Nature, l’environnement des personnes concernées indépendamment de leur origine culturelle ou religieuse.

Ils s’adaptent soit à un accompagnement individuel dans le privé ou dans le cadre professionnel (rites thérapeutiques, rites de résilience) soit à des accompagnements en groupe (restreint, familial, cercles, communautés) : rites de passage biographique, passages saisonniers.
De par leur nécessité, ces rituels universels font appel à la créativité tant du praticien que de la personne accompagnée afin qu’elle formule ses besoins et devienne le sujet de sa propre célébration.

Ils sont nommés écorituels® (Marianne Grasselli Meier)

 de par le lien qu’ils fondent entre la personne et le monde (intérieur et extérieur). Ils permettent à chacun de participer activement, à instaurer jusque dans son quotidien une nouvelle vision du monde écologique, sacralisée, réenchantée (écopsychologie).